picto facebook picto twitter
#moncartableconnecté - ma classe vient à l'hôpital Je fais un don

Ils témoignent

Samuel Benech

13 ans

Pourquoi Mon Cartable Connecté est important ?
Samuel répond dans ce témoignage plein de maturité...

Ce qui est super c'est qu'on reste dans la classe alors qu'en vrai on est dans notre chambre d'hôpital

Pauline, 10 ans

Pendant ses 2 années et demi de traitements, mon fils retrouvait le sourire à chaque fois qu'il se rendait à l'école et qu'il retrouvait ses camarades, ce qui n'arrivait pas souvent. Le cartable connecté lui aurait permis de garder contact avec son école, sa maîtresse, de gérer sa très grosse fatigue et surtout de faire en sorte qu'il ne se sente pas différent des autres enfants.

Magali, maman de Benjamin

Grâce au cartable connecté, les profs sont en direct depuis la chambre d'hôpital mais surtout l'univers de la classe, lien social tellement important pour certains enfants

Bruno, papa de Pauline

Garder sa vie sociale pendant la maladie est essentiel pour le jeune. Le cartable connecté empêchera cette rupture inévitable avec l'école et permettra donc l'épanouissement du jeune avec ses camarades en restant en contact avec sa classe malgré la séparation pendant un traitement.

Héloïse, maman de Pauline

Vivre une vie « presque normale », garder le contact avec l’école et les copains de classe, une priorité lorsque votre enfant est gravement malade ! Pour ceux qui peuvent physiquement aller à l’école régulièrement quel bonheur, pour les enfants hospitalisés pendant de longues périodes, le cartable numérique permettra de garder ce contact si précieux. Une réponse parfaite aux besoins de l’enfant malade.

Ingrid, maman de Bartholomé

Le cartable connecté permettrait d éviter l’isolement et la fracture très traumatisante avec la vie sociale de l’enfant hospitalisé. Besoin essentiel pour garder équilibre, lien social, niveau scolaire et le moral. Ma fille aurait certainement moins "décroché" et sa réinsertion aurait été bien moins compliquée.
Les copains et la classe, c’est ce qui a manqué le plus à Pauline. Pour moi sa maman c’est le retard scolaire qu’elle prenait et le manque de moyens pour garder ses contacts, l’impossibilité de passer à l'école ou dans ma boite aux lettres, l’impossibilité de lui donner lors de son séjour en chambre stérile.
C’est très frustrant car la technologie actuelle est là pour vaincre tout cela et favoriser la guérison. Il manque juste les moyens.
Un parent seul ne peut mettre en place cela. Peu de temps et un investissement cher quand on doit déjà arrêter de travailler pour rester aux côtés de son enfant.

Sophie, maman de Pauline
  • temoignage1
fleche slideshow
picto doigt bleu
Je fais un don

Ils nous soutiennent

picto facebook picto twitter